La lutte anti-parasitaire dans l’habitat

01 02 2016

Quels sont les nuisibles menaçant l’habitat ?

De nombreux parasites sont susceptibles de porter atteinte à l’hygiène et à la sécurité du logement et par conséquent au bien-être et à la santé des occupants. C’est pourquoi il convient de les éliminer efficacement. On peut les regrouper en quatre grandes catégories : les rongeurs, les insectes, les volatiles, les champignons.

Les rongeurs:

Rats, souris, mulots, surmulot ou rat d’égout, rat noir, lérot, loir, etc

Ces animaux creusent des galeries, pillent les réserves d’aliments, urinent et déféquent partout, rongent les câbles électriques, sont truffés eux-mêmes de parasites (puces, tiques, etc) et sont souvent porteurs de maladies transmissibles à l’homme.

Les insectes:

Mites, guêpes, blattes, cafards, punaises, punaises de lit, puces, insectes xylophages (termites, capricornes, vrillettes, charançons, etc)

Ces animaux peuvent incommoder les habitants par des démangeaisons, éruptions cutanées, allergies (guêpes, punaises de lit) ou même transporter des maladies (puces) ou nuire à l’hygiène et à la sécurité alimentaire (cafards, blattes) ou détériorer le linge de la maison (mites). D’autres menacent carrément le bâti, les insectes xylophages qui se nourissent de bois et fragilisent les structures bois telles que les huisseries et  la charpente.

Les volatiles:

Il s’agit ici principalement des pigeons, mais certains foyers de concentration d’oiseaux peuvent également créer des désagréments pour l’habitat.

Les champignons:

Mérule, salpêtre, lictus et autres champignons. Outre l’aspect inesthétique, ces parasites détériorent en profondeur les murs, les sols et plafonds, attaquent différents supports et contribuent à maintenir un atmosphère malsain du fait de la libération de poussières ou de spores. Ces nuisibles sont très menaçants pour la salubrité de l’habitat et la santé des occupants du logement, puisque responsables de bons nombres d’affection respiratoires.

Comment éliminer durablement ces nuisibles ?

Seule une entreprise spécialisée dans la lutte anti-parasitaire (dératisation, désinsectisation, désinfection) pourra venir à bout de ces parasites de façon durable et saine. L’expert respecte des normes strictes définissant clairement les animaux visés par le terme “nuisible”. On ne peut éliminer n’importe quel animal, et pas n’importe comment. La liste des nuisibles est réglementée et l’élimination de ceux-ci doit être faite de façon efficace, pour ne pas faire souffrir inutilement les animaux concernés. Les solutions adoptées doivent répondre à un cahier des charges précis et ne doivent pas nuire à la santé des habitants eux-mêmes, en particulier les enfants. Voici la liste non-exhaustive des dispositifs d’éradication par catégorie:

  • Rongeurs : pièges, plaques de glue, appâts, souricides
  • Insectes : pièges, fumigènes, laques, insecticides, gels, glue et pour les insectes xylophages, enfumage, traitement du bois
  • Volatiles : filets, répulsifs, pics anti-pigeons, leurre de prédateur, campagne d’effarouchement acoustique
  • Champignons : nettoyage, désinfection, traitement préventif des différents supports

De nombreuses solutions existent pour protéger durablement son habitation des nuisibles et des parasites. La meilleure solution pour un habitat sain est de faire appel à un diagnostiqueur immobilier qui saura identifier les menaces parasitaires auxquelles le logement est exposé, et inventorié les solutions à envisager ainsi qu’orienter le locataire/propriétaire vers une entreprise specialisée dans le domaine de la lutte anti-parasitaire.